Friday,2 December 2005

Après avoir longuement discuté avec Guillaume, nous avons pensé qu’un petit plat de LINOTTES s’imposait.Avant de les cuisiner, j’aimerais dire combien il est difficile de les trouver et de les attraper…Quelques informations complémentaires sur la linotte sont à votre disposition en cliquant sur le lien ci-dessus. Vous pourrez même l’entendre chanter…

J’ai essayé, bien modestement,de trouver une manière de les accomoder. Mes réflexions m’ont conduite à :

La Gibelotte de Linottes !

Il faudra préférer le mois d’août et courrir la lande buissonnante… Mais la linotte est très remuante, et s’envole souvent d’un vol bondissant. Son chant est mélodieux (je l’ai même entendu chanter tout doucement : Père Castor….Se reporte au blog de Guillaume : musique pour les djeun’s) Je suggère le filet à papillon pour la capturer. Je sais qu’il est aisé de l’attirer avec une chanson de Tryo….

Si après tout ça, nous avons encore le coeur à la manger….. alors, allons-y!

Je propose un savant dosage entre plusieurs recettes afin d’atteindre des sommets… de délice.

Pourquoi pas un peu de linzertorte avec de la lotte ? Non, c’est un peu compliqué. En fait, je vais à la cuisine et la recette émergera…

Gibelotte de linottes

Choisissez vos linottes bien dodues. Plumées, flambées, vidées, comme un poulet. (Réservez le plumage pour votre prochaine couette !).

Il est conseillé de faire mariner les linottes afin de leur retirer leur goût parfois âcre.

Marinade

1 c à s d’huile d’olive, 2 verres de bon vin blanc, sel, qq grains de poivre blanc écrasés.

Battez le tout au fouet.

  Garnissez les linottes d’un oignon coupé en fines lamelles,d’une carotte,et de persil, thym, laurier.

Laisser macérer 48 heures en les arrosant toutes les 2 heures (la linotte est très prenante).

Quand ce temps est écoulé, dormez un peu.

Egouter vos linottes.

Mettez dans une cocotte, un peu de beurre, une bonne poignée de lard fumé, 2 oignons piqués de clous de girofle. Faites bien brûler, heu, non, revenir et jetez….de la farine, un peu !

Agitez-moi tout ça et arrosez d’un bon Bourgogne (par exemple, pourquoi pas )

Bon, maintenant, ajoutez les linottes. Laissez cuire à petit bouillon pendant 2 heures. A la fin, essayez de reconstituer les linottes et couchez-les délicatement sur un lit de bégonias préalablement préparés. Servez la sauce à part.

J’ajouterai qu’une bonne dose de gingembre peut être intéressante.

Et voilà !

Advertisements

Hello world!

Monday,21 November 2005

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!